La douce bouillie

La douce bouillie - Un pot magique remplit la ville de bouillie

Il était une fois une pauvre fille qui vivait seule avec sa mère. Elles n'avaient plus rien à manger et la fillette s'en alla dans la forêt pour quémander quelque nourriture. Elle y rencontra une vieille femme qui lui offrit un pot magique. Il suffisait de lui ordonner : « Cuis, petit pot ! » et le petit pot préparait autant de bonne bouillie qu'on en souhaitait. Lorsqu'on lui disait : « Cesse, petit pot », le petit pot s'arrêtait. Dès lors, la petite fille et sa mère n'eurent plus jamais faim car elles pouvaient toujours manger autant de bouillie qu'elles le voulaient.

Un jour, la fille était sortie et la mère voulut manger. Elle ordonna au petit pot de lui préparer de la bouillie et calma sa faim. Mais lorsqu'elle voulut que le pot cesse de cuire, elle avait oublié les mots qu'il fallait prononcer. Le petit pot continua donc de cuire sans jamais s'arrêter. La bouillie déborda et envahit toute la maison, puis toute la rue et bientôt toute la ville, comme pour nourrir le monde entier.

Juste avant que la dernière maison ne fut elle aussi remplie de bouillie, la fillette rentra chez elle et s'écria : « Cesse, petit pot ! » Aussitôt, le petit pot cessa de cuire. Mais nul ne put retourner dans la ville sans se frayer un chemin en mangeant la bouillie qui inondait les rues.