Goliath le géant

Goliath le géant - Un combat inégal

Goliath était un guerrier géant du peuple des Philistins. On dit qu'il mesurait près de trois mètres. L'Ancien Testament donne le récit de son combat contre David, le jeune berger qui deviendra plus tard roi d'Israël. Goliath portait un casque et une armure d'écailles de bronze qui pesait 600 kilos (ou cinq mille shekel, sachant qu'un shekel équivaut à 12 grammes). Il avait aux jambes des jambières de bronze et portait un cimeterre de bronze en bandoulière.

En ce temps-là, Israël était en guerre avec le peuple voisin, les Philistins. Un guerrier géant de l'armée des Philistins avait mis l'adversaire au défi de trouver un homme capable de le vaincre en combat singulier : « Je jette en ce jour un défi à l'armée d'Israël ! Choisissez-vous un homme et qu'il descende vers moi. J'aurai vite fait de l'abattre. »

Mais personne, dans l'armée d'Israël, n'eut assez de courage pour combattre le géant. Personne, à part David, un jeune berger revêtu d'une simple robe de berger. Il avait une telle confiance dans l'aide de Dieu qu'il décida de lutter contre ce puissant adversaire, avec pour toute arme la fronde qu'il tenait à la main. David dit à Goliath : « Tu es armé jusqu'aux dents et plein de fierté, mais moi, je viens vers toi au nom de Dieu. »

Lorsque le combat commença, David lança une pierre avec sa fronde et atteignit le Philistin au front avec tant de force que le géant tomba à terre. Comme c'était l'usage, David lui coupa la tête pour la présenter à l'armée adverse. Le combat était terminé et David était ressorti vainqueur.

C’est de cette histoire qu'est née l’expression « C’est David contre Goliath », encore employée aujourd'hui pour qualifier un combat entre des adversaires de forces inégales.